blogs.fr: Blog multimédia 100% facile et gratuit

les souvenirs et les pensées de Roger Bernard...

Blog multimédia 100% facile et gratuit

 

BLOGS

Roger Bernard et ses souvenirs: Roudouallec, Pont-Moor, Paris
et d'autres grandes villes!
La Terre,la Mer,le Ciel. . .

Roger Bernard et ses souvenirs: Roudouallec, Pont-Moor, Paris et d'autres grandes villes! La Terre,la Mer,le Ciel. . .

Blog dans la catégorie :
Actualités

 

Statistiques

 




Signaler un contenu illicite

 

les souvenirs et les pensées de Roger Bernard...

 

 
L'ancien blog de Roger est le suivant:
 
 
qui est toujours accessible
en cliquant sur ce lien
ou en programmant cette adresse-mail.
Merci à vous pour votre gentillesse.
                               
Roger BERNARD, Paris.
 
nombre de visites au Dimanche 30 Octobre 2016 :  3957.

 

encore et encore....

 

 
Encore et encore, sur la planche, à rêver d'une histoire de devoir,
Encore une quête d'inconnu dans un monde ignoré,
Encore imaginer qu'une histoire est possible
           à condition de la créer,
Encore  à allonger les mots pour qu'il en sorte
           un semblant d'amalgame,

smiley
Encore malaxer et pétrir pour les rendre consistants, et poursuivre...
Encore les étaler et les accommoder, en les groupant par affinités,
Encore modeler et allonger l'amalgame, car il y a des grumeaux,
Encore ne pas dépasser la limite, pour demeurer dans la page cadriée.

cool
Encore refaire les lignes qui s'éclaircissent et s'étalent en s'affinant,
Encore ne pas trop tirer sur les mots pour que la phrase ne se déchire point!
Encore mettre un peu de sel dans  la douceur des phrases infinies,
Encore tout secouer et tamiser, afin de voir si le texte a quelque qualité.

 
frown
Encore ausculter et relire sans fin pour découvrir le moindre gain,
Encore écrire, le stylo fumant et la tête vide, ce texte incertain
             qui doit paraître demain....
Encore le relire et enfin le livrer tel qu'il est, sans le modifier d'un rien.

 
devil
la Belette qui bafouille - samedi 15 octobre 2016 - Paris.

 

 

       Notre cher ami Roger est souffrant en ce moment et ne peut guère écrire. Là où il se trouve, il ne dispose pas d'un ordinateur pour cliquer ici ou  pour cliquer là. Mais il compte bien nous revenir le plus vite possible, ce qui nous réjouit! A bientôt, cher Roger....

 

un moment de "conjugaison"....

 

 
Je ne vois rien à dire du présent, qui a son propre fondement.
Il suit simplement le passé, même si son rythme est saccadé.
Je ne sais pas conjuguer, mon passé était mieux composé.
Ce présent du subjonctif, évanescent, n'a que peu d'avenir.
Je me réjouis de le voir partir!
Ce matin précipite un autrre matin.... qui s'en ira aussi vite....

blush

S'il n'était un passé, rien n'existerait qui puisse intéresser.
Ses méandres, ses brumes et ses lumières, je les ai traversées
Pour aboutir en des lieux inconnus,
Où m'attendaient de nouvelles journées.
Même en suivant la route, les chemins de traverse existaient
Et laissaient espérer d'autes avenirs ignorés.

angry

Certains sentiers couraient ves de riches plaines ensoleillées,
Tandis que d'autres nous menaient de marécages en bourbiers.
De riches expériences avec de grandes idées,
Tristes sont les marches aux grands pieds tout crottés,
Cela laisse dans la tête des histoires à raconter.
Encore faut-il que je puisse m'en sortir, en écrivant,
Sans trop m'embrouiller dans les histoires du passé,
Qu'elles fussent ou non bien composées!

coolcoolcool


la Belette fort philosophe - mardi 11 octobre 2016 - la Tour des Dames, Paris.

 

elle avait de tout petits petons....

 

 

Les pieds traînent partout et sont très divers:
Beaux, bons, bots, ceps ou cèpes, tordus ou vemoulus;
Avec d'autres d'Alexandrrie ou d'ailleurs, ils tracent la poésie.
Certains usent d'artifices de crêpe pour se sentir plus légers.

Ils s'habillent de cuir fin, afin que leurs cors n'apparaissent!
Les pieds torsadés des lianes de la vigne tant aimée restent tanqués.
Les vers que j'aime tant ont souvent les pieds si tordus qu'il me faut les redresser,
Afin de les faire paraître sur le bon pied.
Comme les pieds-beaux de la littérrature, ou les pieds-bots de la souillure.

Il est tant de pieds  à lire ou à manger!
Même les pieds pour pantoufles de vair peuvent être écrits en vers!
Tandis que d'autres plus légers sautent les gués et les fosses.
Des pieds nus, des pieds secs, des pieds mouillés, des pieds chaussés....

Des pieds de porcs, de poule ou d'alouette ou autres pieds à l'étrier.
Il est même des statues en pied! Equestres et au pied levé!
Des attentes de pied ferme et des discours au pied levé!
Ou d'autres pieds nus dans les prés ou les fontaines, en été....
Nos pieds nous portent, sans rechigner.
Prenez-en soin, ce sont "vos" pieds!

Petite promenade pieds-nus, ou en pieds chaussés,
Ecrites je l'espère pour le bonheur de nos chers pieds.
Ils portent nos bonheurs et nos misères sans soucis,
Tant qu'ils sont bien soignés.
On écrit ça quand il en est un qui peine à suivre, et doit être soigné


 

la Belette pédestre - le 4 octobre 2016 - Paris.