blogs.fr: Blog multimédia 100% facile et gratuit

les souvenirs et les pensées de Roger Bernard...

Blog multimédia 100% facile et gratuit

 

BLOGS

Roger Bernard et ses souvenirs: Roudouallec, Pont-Moor, Paris
et d'autres grandes villes!
La Terre,la Mer,le Ciel. . .

Roger Bernard et ses souvenirs: Roudouallec, Pont-Moor, Paris et d'autres grandes villes! La Terre,la Mer,le Ciel. . .

Blog dans la catégorie :
Actualités

 

Statistiques

 




Signaler un contenu illicite

 

 

 
L'ancien blog de Roger est le suivant:
 
 
qui est toujours accessible
en cliquant sur ce lien
ou en programmant cette adresse-mail.
Merci à vous pour votre gentillesse.
                               
Roger BERNARD, Paris.
 
nombre de visites au Vendredi 30 Mars 2018 :  5205.

 

voir les vaches....

 

une belle "Montbéliarde"...
une belle "Montbéliarde"... 
Ce matin, je vais au Salon de l'Agriculture, comme je le fais depuis de longues années. Ne parlons pas des petits tracas "ordinaires" de la société moderne, où tout n'est jamais tranquille. Ainsi, comme à chaque manifestation de bien public, nous avons et droit à la "fouille" des sacs et à l'ouverture des manteaux!! Hé oui! Le citoyen est l'ennemi intérieur, et il a l'occasion de s'en rendre compte à chaque spectacle qui lui plait..... "papiers, svp...." Tu parles d'une fête publique!...Des chefallons! Des flicaillons! Des mitraillettes et des fliquettes! (armées)...

Liberté! J'écris ton nom (ton non); je devrais mettre des majuscules, mais à cause de toutes tes bontés, je ne te donne que des minuscules... Enfin bref, me voilà sur la place, et comme il y a de la place, je vais voir les vaches "bretonnes pis noir". De toutes petites vaches "naturelles" et encore rustiques; rien à voir avec les vaches industrielles et mamelues, les "prim'holstein".

J'ai prris langue avec l'un de leurs éleveurs et nous avons trouvé des amis communs, bien qu'ills soient lointains; le monde est petit! Je lui parlais des "pis noir" de mon temps (les années 50) des vaches qui n'avaient qu'une nourriture maigre; commme tous les animaux de cette époque. Et j'ai trouvé "ses" bêtes quelque peu dodues.

Cette année, je n'ai pas trouvé des chevaux de mon pays, Roudouallec. Dommage!! Peut-être une autre année?? Qu'importe; qu'ils soient de chez moi ou d'ailleurs, tous ont  le droit d'exister..............

Puis au bout du compte, ma visite s'est terminée, et je mme suis trouvé épuisé!!!

 
la Belette meuglante - lundi 26 février 2018 - Paris.

 

Les "Pieux"...

 

 
(autant guerriers qu'immobiles)

Les pieux, dans la bataille, demeurent immobiles.
Arrivent alors les râles, les éclats et les cris,
Au pied de quelque muraille ou au fond d'un puits,
Des misères inconscientes qui font beaucoup de bruit.
Qu'importent tous ces drames pour les élus d'ici!

Les pieux, dans la bataille, demeurent immobiles,
Confits de certitudes  d'être toujours bénis.
Qu'importent tous ces corps sanglants et déchirés!
S'ils n'ont eu  le désir un jour d'être choisis.
La lumière incendie les pieux indestructibles;
Et même déchaussés, ils flamboient dans la nuit.

Les pieux, dans la bataille, demeurent immobiles.
Autour d'eux gisent des corps aux regards effarés!
Ils ne sont que des morts d'une bataille sans pitié.
Derrière leurs carcasses d'écorce incendiée,
La sève de leurs vies déggoute sur leurs pieds;
Même les pieux dessèchés continuent d'exister.

Les pieux (Pieux) dans la bataille, demeurent immobiles.

La Belette bien sombre - vendredi 20 octobre 2017 au soir - Paris.

 

la vie...

 

 
La vie ne vaut pas qu'on s'y arrête car c'est seule la mort qui nous guette. Elle nous attend à tous moments; alors on peut prendre son temps.

Pour la vie, ce n'est pas pareil, elle nous propose un tas de merveilles! Et des choses tordues aussi, dont il faut toujours faire le tri.

Tacher de trouver le bon filon, celui où on ne tombe pas dans le goudron! Profiter de l'instant tout le temps, quand ce qui vous plaît est dedans.

Ne pas penser à Lucifer, ni au bon dieu non plus, car il dirait "c'est défendu!" Ni faire de conneries non plus car on peut tomber sur le cul!

Rester la tête bien posée sur un corps en bonne santé; ça n'empêche pas de s'amuser en prenant les choses du bon côté.

De toutes façons, il n'y a qu'une fin; il faut tout faire pour qu'elle soit loin.La vie est un voyage heureux, en prenant les choses toujours au mieux.

Si vous les faites avec aigreur, il vous arrivera des malheurs; la vie se fait à la surface, même si ce n'est pas dans un palace.

Il ne faut pas rester caché, à se morfondre et regretter; garder toujours les yeux ouverts, pour voir les beautés de la terre.

 

la Belette rime - samedi 4 novembre 2017 - Paris.

 

rêver....

 

 
Devant moi s'étalaient des pétales de roses et des feuilles dorées avec des parfums d'automne, voire même d'été. Il y avait aussi des feuilles de laurier. Autour de moi voletaient les effluves de douceurs et des senteurs d'invisibles beautés.

Ainsi j'allais tranqquille et insouciant du danger que je ne pensais pas voir au bout de cette allée. Mon rêve était si grand que tout un monde baignait dedans sans qu'il n'y apparaisse quelque difficulté.

Mais soudain, mon rêve s'évanouit! Ma bulle de bonheur venait d'éclater et je gisais allongé sur mon lit, presqu'à l'agonie; que m'était-il donc arrivé? Comme dans toute agonie, j'avais des moments de conscience et de mon rêve passé, mais j'avais bien du mal à les distinguer.

Mon rêve a trépassé, et un nouveau monde est né dans mon corps épuisé mais ma somnolence m'incitait encore à rêver. La solution était de bien garder mon corps et qu'il cesse de penser aux pétales de roseset aux feuilles dorées, mais qu'il regarde en fface les réallités!

Mon coeur vieilli battait encore, mais loin de mes Champs-Elysées, et il était bien fatigué. Qu'importe le chemin ddees des roses ou les belles allées, tant que les réalités vous laissent du temps pour rêver....

 
la Belette au septième ciel - mardi 2 janvier 2018- Paris.